Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 19h

Gaming

Forever : les classiques de Sega gratuits sur mobile

Altered Beast (1988), Phantasy Star II (1989), Sonic The Hedgehog (1991), Kid Chameleon (1992) et Comix Zone (1995) sont disponibles en free-to-play sur iOS et Android. Le prochain jeu au catalogue sera Virtua Tennis (1999). Cette nouvelle réjouira les fans de la marque. Moyennant quelques euros, les publicités disparaitront et l’expérience du rétro-gaming sera complète.

E3 2017 : le débrief de la conférence Ubisoft

C’est hier soir que s’est tenue la conférence annuelle d’Ubisoft, qui en a profité pour en dévoiler plus sur Assassin’s Creed Origins, Far Cry 5 ou encore The Crew 2, mais pas seulement. La fin de la conférence est d’ores et déjà mémorable puisque Beyond Good & Evil 2, suite d’un premier opus acclamé par la critique, s’est montré au travers d’un premier trailer.

Voici toutes les annonces d’Ubisoft :

Griftlands, la surprise du PC Gaming Show

L'ennuyeuse conférence PC de l'E3 est restée fidèle à sa réputation cette année en accumulant les passages gênants, la promotion du hardware et les jeux multi à l'avenir incertain. Néanmoins, dans ce lot improbable est sortie une charmante surprise : le nouveau jeu du studio Klei Entertainment. On leur doit déjà plusieurs perles comme Don't Starve ou le très bon Mark of the Ninja

Dragon Ball FighterZ met KO l'E3

Développé par Arc System Works (BlazBlue, Guilty Gear) et édité par Namco Bandai, Dragon Ball FighterZ est en ce moment l'un des jeux, si ce n'est le jeu, qui fait le plus parler de lui en cet E3 2017. 

Très proche du style de l'anime, le game design affole déjà les fans tout autour du monde. Le premier mode de jeu présenté est un mode 3 contre 3, à l'instar d'un Marvel vs. Capcom. Il faudra cependant attendre les prochaines annonces pour en découvrir d'autres.

Ori and the Will of the Wisps émerveille

Mars 2015, Ori and the Blind Forest est venu étaler son charme sur les consoles Microsoft et sur PC. Le succès fut immédiat pour le jeu "indé" de la firme américaine. Il faut dire que ce die and retry avait tout pour lui : un vrai challenge, une poésie rarement égalée dans le jeu vidéo, un game design envoûtant et une bande son à faire dresser les poils du dos. 

Pages