LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Chelsea Handler sur Netflix

Humoriste, présentatrice, écrivaine, Chelsea Handler a une longue carrière derrière elle mais on se penchera ici sur son travail avec Netflix

Son parcours commence avec Uganda be kidding me: Live un standup tiré du livre du même nom. En 2016, dans Chelsea Does elle parcourt les États-Unis en brassant un panel de personnes assez vaste pour recueillir des avis (très) différents sur quatre sujets: le mariage, la drogue, la silicon valley (et l’évolution de l'utilisation des nouvelles technologies) et le racisme. Chaque documentaire s'articule autour d'une conversation entre Chelsea et ses amis, stars ou non. Elle n'hésite pas non plus à mettre en scène sa famille, surtout son père, allant jusqu'à le tourner au ridicule. 

Dernier en date, elle présente sur Netflix un talk show plus ou moins traditionnel. 90 épisodes sont prévus pour l'instant. Ils sont diffusés le mercredi, jeudi et vendredi (toujours sur Netflix) et étalés sur 30 semaines. Chelsea y reçoit des invités de tout genre: politique, acteurs, chanteurs, scientifique... La politique y tient un rôle important, surtout la course à la Maison Blanche entre Hillary Clinton, dont elle est une fervente supportrice, et Donald Trump qu'elle n'apprécie pas beaucoup et aime le faire savoir.

Le show se veut sans pub mais Netflix revient un nombre incalculable de fois au fil des émissions. Chelsea les remercie sans cesse de l'opportunité que le service de vod lui a offert et n'hésite pas à s'appeler une "Netflix whore" (traduisez une prostituée de Netflix). Placement de produit? Véritables remerciements? Fayotage éhonté? Le mystère reste entier mais la pub est bien présente. 

Aucune de censure, les invités peuvent siroter un verre de rosé en s'échangeant des "fucks", aucun problème, ce qui donne au programme un coté décalé par rapport à ses concurrents. On regrettera tout de même le fait que Chelsea lise constamment son prompteur et que l'émission soit (beaucoup) trop politisée. Au final, ce talk show reste très bon, engagé dans les bonnes causes et l'ambiance est beaucoup moins coincée que d'autres émissions du genre. La présentatrice n'est pas calée derrière son bureau pendant les interviews, ce qui donne un vrai plus à l'émission.


Drew Barrymore et Chelsea autour d'un verre alcoolisé

Coup de coeur personnel sur l'épisode 3 au cours duquel une partie du casting de Captain America: Civil War est invitée. Ils y parlent de la place des femmes et des minorités à Hollywood ainsi que des aventures alcoolisée de Frank Grillo.
 

Portrait de Medjaii
Medjaii

« Make ten men feel like a hundred. » Rédacteur

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire