LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Playoffs NBA 2016: un point sur la situation

Les finales de conférences opposent les Golden States Warriors (GSW) à Oklahoma City Thunders (OKC) à l’ouest, Les Cavaliers de Cleveland (CLE) aux Raptors de Toronto (TOR) à l’est.

Le duel le plus intéressant est indiscutablement à l’ouest du championnat américain. Durant la saison régulière, GSW a battu OKC lors de chacune de leurs trois confrontations. OKC compte deux superstars et trois des joueurs dans le Top 20 du "Player Efficiency Rating": Kevin Durant (PER 28,25 en 2ème position derrière Stephen Curry), Russell Westbrook (PER 27,64 en 4ème position à égalité avec Lebron James) et Enes Kanter (PER 24,09, 11ème position). Et pourtant, les pronostics donnent majoritairement GSW gagnant: l’équilibre de l’équipe, la qualité de son banc, sa productivité à 3 points (Stephen Curry, Klay Thompson, Harrison Barnes à plus de 40%) et son MVP pour la deuxième année consécutive, Stephen Curry. Deux seules ombres à l’horizon: son coude enflé et les douleurs à la hanche du pivot australien de l'équipe, Andrew Bogut.

GSW-OKC
Stephen Curry à l'attaque

Le sort de la conférence est semble d’ores et déjà scellé. On voit mal CLE perdre la série voire une seule partie tant sa domination est grande. Lebron « King » James a été l’auteur d’un triple-double (23 points, 11 rebonds, 11 passes décisives) lors du 2ème match le 19 mai gagné haut la main par les CAV. Les autres membres de l'équipe répondent présent y compris ceux dont on doutait de leur contribution encore à mi-saison comme J.R. Smith et plus encore Kevin Love.

A l’inverse, après deux séries contre Indiana et Miami gagnées difficilement en 7 parties (4 victoires pour 3 défaites), l’équipe canadienne de Toronto est mal en point. Son leader et meneur de jeu Kyle Lowry ne réussit qu'un tir sur quatre à longue distance durant ces play-offs et semble manquer de confiance. Associé à Demar Derozan aux postes d'arrière, ils totalisent sur la série 15 passes décisives pour 14 ballons perdus. Impossible de gagner dans de telles circonstances. La sortie de Lowry du terrain en fin de 2ème quart-temps du 2ème match perdu contre CLE illustre son malaise. Elle est en tout cas une distraction dont TOR n’a pas besoin pour pouvoir quitter les playoffs la tête haute: la saison de TOR a été excellente (2ème de la conférence est avec 56 victoires pour 26 défaites) et l'équipe a gagné ses premières séries de son histoire en playoff. On peut seulement regretter que son succès se soit fait au détriment d'un duel qui aurait pu être bien plus passionnant: une finale de conférence entre Lebron James et son ancienne équipe, les Miami Heat de Dwyane Wade qui, même sans Chris Bosh, auraient été une vraie menace pour les Cavaliers.

CLE-TOR
LBJ est inarrêtable: Cleveland en route vers la finale NBA

Le manque d’adversité auquel CLE a eu à faire face jusqu’à présent permet à ses joueurs de se reposer mais pourrait également émousser leur concentration. A l’opposé, GSW va devoir tout donner pour battre le rageux Russell Westbrook et le snipeur Kevin Durant. Prochains matches: CLE-TOR à Toronto le 21 mai et GSW-OKC à Oklahoma le 22 mai.

A l’issue de cette saison, deux scénarios semblent les plus probables et comme toujours en matière de sport, sujets à débat:

  • La victoire de GSW contre CLE, probablement en sept parties serrées, et une transition de l’ère Lebron James vers l’ère Stephen Curry,
  • Le départ d’OKC de Kevin Durant, joueur libre à l’intersaison, qui choisira certainement une nouvelle équipe pour conquérir son premier titre NBA.

 

Crédits photos: entête Jason Miller/Getty Images, "Stephen Curry à l'attaque" Kyle Terada/Pool/Getty Images, "LBJ est inarrêtable: Cleveland en route vers la finale NBA" Andy Lyons/Getty Images

 

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire