LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Moonlight: en quête d'identité

Un film fait grand bruit depuis ses premières diffusions lors du festival du film de Telluride en septembre 2016. Même sans l’avoir vu (sa date de sortie en Europe n’est pas encore annoncée), il est difficile de ne pas vous en parler tant la bande-annonce est envoutante et les critiques, dithyrambiques.

Ce film, c’est le second long métrage de Barry Jenkins, réalisateur et scénariste de Moonlight. Il est tiré d’une pièce de théâtre de Tarell McCraney intitulée In Moonlight Black Boys Look Blue. Parmi les personnalités associées à ce projet, on note Brad Pitt en qualité de producteur exécutif et Nicholas Britell, compositeur de musique classique à qui on doit la bande son de ce film et d’autres (The Big Short, A Tale of Love and Darkness et 12 Years a Slave en collaboration avec Hans Zimmer).


Mahershala Ali

L’action a lieu à Miami en Floride. On suit Chiron dans sa quête d’identité durant son enfance, son adolescence et puis l'âge adulte. Il est successivement interprété par Alex R. Hibbert, Ashton Sanders (Straight Outta Compton) et Trevante Rhodes (Westworld). La bande-annonce inclut aussi Mahershala Ali (Luke Cage, House of Cards) en dealer de drogue et figure paternelle de l’enfant et Naomie Harris (la Moneypenny de Skyfall et Spectre), sa mère droguée. Elle propose un instant saisissant d’intimité, de silence et de souffrance. La violence à l’égard des homosexuels, la vie au sein d’une société appauvrie, les déchirements familiaux: les sujets abordés par le film sont durs.


Trevante Rhodes

Au-delà de ses thèmes et d’un casting intégralement afro-américain, les messages du film sont universels et semblent remarquablement transportés. Il aura fallu huit ans de réflexion et de travail à Barry Jenkins pour voir aboutir son projet. Les critiques font de Moonlight un prétendant aux Academy Awards 2017. Le jeu des acteurs semble y être pour beaucoup. De plus, la photographie aux couleurs chaudes le rend très esthétique. Trop pour certains puisqu’il s’agit de parler de désespoir.

A voir d’urgence, dès sa sortie officielle.

 

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire