LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Julian Draxler au PSG, une odeur de sapin

[M.à.J] Tout allant très vite dans le football, le journal L'Equipe annonce un accord entre le club parisien et Wolfsburg. Le transfert est évalué à 36 millions d'euros.


Avouez-le, vous êtes toujours un peu surpris quand on parle de football sur Cult'N'Click. Il faut se faire à l'idée, on est quelques-uns dans la troupe à aimer ce sport peu connu qui mérite un sursaut de visibilité dans un monde obnubilé par le curling et le handball.

Parlons aujourd'hui de Julian Draxler. Ce jeune milieu offensif allemand, souvent utilisé sur le flanc gauche, est devenu un titulaire de la Mannschaft, en lieu et place d'un Podolski vieillissant. En club, Draxler a rejoint les Loups de Wolsfburg en 2015 après un superbe passage à Schalke 04. Tout le monde le voyait ailleurs : au Bayern, à Dortmund, en Angleterre voire même au Real. Mais il a choisi de grandir paisiblement dans la Basse-Saxe. Tout allait bien. L'année passée, il a fait pleurer les hommes de Zidane en quart de la Ligue des Champions. Puis, il a voulu partir. Son club réclamant 70 millions d'euros pour lâcher son meilleur joueur, le petit Julian est resté et s'est mis à bouder. Depuis, le joueur enchaîne les matchs moisis et a vu sa côte descendre en flèche. Avec un tel potentiel, il reste néanmoins une valeur sûre et les clubs se le disputent.

Parmi ces équipes, on compte le PSG. Soucieux d'effacer une première partie de saison délicate, le club de la capitale aimerait du sang neuf au mercato, notamment pour effacer les échecs Jesé et Ben Arfa. Ces derniers jours, l'affaire semblait conclue. Mardi soir, la presse annonçait un accord entre le joueurs et les dirigeants parisiens pour un contrat de 4 ans et demi. Mais depuis, les choses se sont compliquées. Andreas Brehme a déclaré publiquement que Draxler ferait une connerie en venant à Paris, n'étant pas apte à supporter la pression d'un tel club. Mais surtout, d'autres clubs sont passés à l'action. Le plus grand rival des Parisiens dans ce dossier n'est autre qu'Arsenal. Oxlade-Chamberlain est désiré par Guardiola du côté de City et les ailiers posent sacrément problème (Ox est à la ramasse, Walcott encore plus et Welbeck est toujours blessé). Le club londonien est dépendant d'Alexis et d'Ozil qui ont visiblement des envies d'ailleurs. 


Alexis Sanchez a reçu une offre monstrueuse de Chine, de quoi mettre en PLS Arsène Wenger.

Ces dernières heures, un autre club s'est manifesté : Liverpool. Difficile de comprendre l'intérêt des Reds quand on connait la qualité offensive de son armada de jeunes (Lallana, Firmino, Origi, Mané et surtout Coutinho), mais l'entraîneur allemand Jurgen Klopp aime beaucoup Draxler. Alors que ce dernier semblait d'accord avec Paris, il a affirmé ces dernières heures n'avoir rien décidé : « Je discute avec une ou deux équipes mais il n’y a toujours pas de décision. » comme l'affirme le journal Bild.

Draxler va t-il devenir le premier couac d'un mercato hivernal attendu du côté parisien? On peut le craindre.

Notez tout de même qu'un départ de Wolfsburg est devenu urgent pour Draxler. Sa nonchalance des derniers mois, ses performances indignes malgré un gros salaire lui valent une véritable haine des supporters allemands, dans une ville marquée par la crise liée aux licenciements de Volskwagen, propriétaire du club.

Portrait de Kere
Kere

« Je respire une fois sur deux, j’ai fait du sport. » Rédacteur en chef

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire