Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 19h

I am the Night : première BA captivante

Dans la collection Suspense, le réseau américain TNT proposera cette nouvelle série en janvier 2019. Elle ne comprend que six épisodes et promet donc frissons et fébrilité à un rythme soutenu. S'inspirant du genre noir, elle nous conte l'histoire de Fauna Hodel (India Eisley) à la fin des années 1940. Orpheline, la recherche de ses origines la conduit dans l'ombre du docteur George Hodel (Jefferson Mays), un gynécologue ténébreux d'Hollywood. Un reporteur à la dérive, ex-soldat, Jay Singletary (Chris Pine) se mêle à l'enquête. Autre nom en vue associé à cette série, Patty Jenkins, la réalisatrice de Wonder Woman, en est la productrice exécutive.

I am The Night s'inspire de faits réels. En 1947, Elizabeth Short, surnommée Le Dahlia noir, était retrouvée morte à l'âge de 22 ans. La jeune actrice fut retrouvée affreusement mutilée, lacérée et violée. Sa mort fait la une d'un journal visible dans la bande-annonce à 1min 20sec. A l'époque, plus de cent cinquante suspects avaient été interpelés mais aucun coupable ne fut identifié. Parmi les hypothèses à la résolution de cette énigme, on compte celle développée en 2003 par Steve Hodel, ancien policier de la ville de Los Angeles. Il la publia dans un livre intitulé L'affaire du Dahlia noir. Il avança l'hypothèse que la jeune femme fut assassinée par son propre père, George Hill Hodel, chirurgien de formation. Steve Hodel le suspecta d'être également responsable d'autres assassinats sous les surnoms de Lipstick Killer (fin des années 1940 à Chicago - à tort, William Heirens fut en réalité inculpé et condamné) et de Zodiac Killer (fin 1960, début 1970 en Californie). On note que ces deux hommes, bien réels, portent le même nom de famille que le personnage principal de la série, Fauna Hodel.


Fauna Hodel interprétée par India Eisley

Le mystère du Dahlia noir est ce que l'on pourrait appeler un classique. A posteriori, il doit son nom au film de George Marshall sorti en 1946 peu de temps avant la mort d’Elizabeth Short. Brian De Palma a réalisé un film sur ce même thème en 2006. De nombreux livres ont été écrits à son sujet. Le Hollywood lugubre des films noirs, mélangeant débauches et meurtres de jeunes actrices, doit beaucoup à ce fait divers.

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire