LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Hollywood et les maths

Que vaut X, l’inconnue? Pour répondre à cette question souvent posée et pas toujours élucidée, Hollywood se penche sur les tribulations de mathématiciens. Qui sont-ils et que font ces êtres étranges?

Tout débute par la formulation du problème dans une langue étrange. Les ʎ, Δ, π, ∑ s’enchainent. Peu la maitrisent, beaucoup l’admirent ne serait-ce que pour des raisons esthétiques. On imagine une vérité mystique, un message secret caché derrière sa représentation néo-grecque réservée aux seuls initiés, personnages principaux des films en question. Le film PI joue exactement cet aspect des mathématiques. Max ne se content pas de découvrir la clé de prédiction du cours de la bourse. Les juifs orthodoxes qui le poursuivent y voient aussi la solution pour révéler le véritable nom de Dieu.


"1. Les mathématiques sont le langage de la nature.
2. Tout autour de nous peut être représenté et compris grace aux mathématiques.
3. Si les chiffres sont représentés sous forme graphique, des motifs apparaissent.
Conclusion: les motifs sont partout dans la nature"

Max qui s’imagine se perforant le crâne avec une perceuse n’est de toute évidence pas complètement dans son assiette. On touche à la folie. Peut-on être un génie et un bon père de famille, un être équilibré mangeant cinq fruits et légumes par jour, un bienheureux sportif du dimanche? Probablement pas. Un homme d'exception se penche sur la schizophrénie paranoïde de John Nash. Mathématicien expert en théorie des jeux, décédé en 2015, le personnage du film se bat contre les hallucinations qui peuplent son esprit afin de décrypter les messages secrets soviétiques. Récompensé entre autres aux Oscars d’Hollywood pour son premier rôle masculin, rôle secondaire féminin, réalisation…


L'évidence même: cet homme et Un homme d'exception sont effectivement exceptionnels

Si la folie ou la maladie ne s’empare pas du mathématicien, il se doit de souffrir au moins d’un profond mal être: le jeune Nathan dans X+Y, Will dans Good Will Hunting. Brillants mais associables, fragiles, voire autistes. Ces troubles semblent d’ailleurs toucher uniquement les hommes. Que ce soit Keira Knightley dans The Imitation Game ou Jessica Chastain dans Interstellar, les mathématiciennes conservent les pieds sur terre bien qu’étant des scientifiques brillantes.

X+Y
X+Y: l'histoire d'un jeune autiste participant d'une olympiade de mathématique
 


Mathématicienne, brillante et... sans symptôme apparent

En plus d’une présence féminine, un autre artifice hollywoodien est utilisé pour ancrer le mathématicien dans une réalité bien concrète: le tableau noir. Il se doit alors d’aligner des kilomètres d’équations. L’air renfrogné, le geste précis, les matrices s’empilent, les résultats (corrects) sont triplement cerclés. A voir ces mètres carrés blanchis à la craie, on en a presque les doigts rêches et un arrière-goût de terre. L’entendez-vous glisser sans crisser sur le tableau?


L'acteur Stellan Skarsgård, grand spécialiste du remplissage de tableau dans Good Will Hunting et Thor: The Dark World

Voilà probablement ce qu’Hollywood tente de nous expliquer: remplir un espace noir par un contenu cryptique est autant un exercice intellectuel qu’une expérience sensorielle. Le matheux que l’on croyait être un cerveau sur pattes est capable de ressentir. Il est en somme humain. Heureusement d’ailleurs, on voit mal un film populaire avoir la résolution d’une équation pour seul climax. Dément, malade, rêveur associable, non seulement il ressent mais il s’attache aussi à résoudre des problèmes concrets: arrêter des conflits, prédire les cours de la bourse, voyager dans l’espace-temps...

21
Les maths pour gagner au blackjack dans le film 21

Voici les films considérés dans cet article et qui vous sont chaudement recommandés:

  • Good Will Hunting de Gus Van Sant avec Matt Damon et Robin Williams (1997)
  • PI de Darren Aronofsky avec Sean Gullette, Mark Margolis, Ben Shenkman (1998)
  • Un homme d'exception de Ron Howard avec Russell Crowe, Ed Harris, Jennifer Connelly (2001)
  • X+Y de Morgan Matthews avec Rafe Spall et Sally Hawkins (2014)
  • The Imitation Game de Morten Tyldum avec Benedict Cumberbatch, Keira Knightley (2014)
  • Interstellar de Christopher Nolan avec Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Jessica Chastain (2014)

 

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire