Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 19h

Darth Vader par Charles Soule

Peu exploité dans les nouveaux films de Lucasfilm - Disney, Darth Vader (Dark Vador chez nous) n'est pas pour autant absent du nouveau canon de Star Wars. Dès le début des séries lancées par Marvel, le Seigneur Sith se voyait offrir une série scénarisée par Kieron Gillen. Depuis quelques mois, c'est Charles Soule, déjà scénariste de la série Poe Dameron, qui a repris le flambeau.


L'une des nombreuses et magnifiques cases de Camuncoli, bien aidé par un coloriste de talent.

Dans sa série, Gillen narrait l'histoire de Vador entre les épisodes IV et V. Ici, l'auteur entend nous faire découvrir les aventures de Vador en commençant juste après les évènements de l'épisode III (La revanche des Siths) alors que celui qui fût Anakin apprend que Padmé vient de mourir par sa faute, ou du moins c'est ce que lui a dit Palpatine.

Dans ce premier arc narratif de six numéros, Soule nous plonge dans l'univers destructeur de Vador. Il sera envoyé en mission par son maître pour créer son nouveau sabre laser couleur écarlate, bien évidemment. En parallèle, l'auteur lance une multitudes de sujets tout aussi intéressants comme l'exil volontaire des Jedi, la propagande anti-Jedi du nouvel empire, l'arrêt de l'armée de clones, l'origine des inquisiteurs, les doutes de Vador sur le côté obscur de la force, sa relation compliquée avec Palpatine mais aussi son nouveau corps mécanique.

Au dessin, Giuseppe Camuncoli livre un solide travail dont certaines planches raviront les fans, le tout bien aidé par de magnifiques couleurs.

Comment lire ce comics ? Pour le moment, une seule solution : les six numéros déjà sortis en single US. Il faudra patienter jusqu'en décembre pour voir arriver une version librairie regroupant le premier arc (toujours en VO). Pour une version française, le mensuel Star Wars 4 contiendra les trois premiers numéros, sortie le 29 novembre.

Portrait de Medjaii
Medjaii

« Make ten men feel like a hundred. » Rédacteur

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire