LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Assassin's Creed, la première bande-annonce du film

La première bande-annonce de Assassin’s Creed, le film dérivé du célèbre jeu, a enfin été rendu publique hier. La transition de l’un vers l’autre n’étant jamais facile (regardez le film Street Fighter, 2009), le risque était grand de décevoir les fans. Certes, la participation de Michael Fassbender en tant qu’acteur et producteur apparaissait comme un gage de qualité. On l’associe généralement à l’excellent rôle comme dans Inglourious Basterds (2009), Shame (2011), 12 Years a Slave (2013). Il retrouve par ailleurs Marion Cotillard et le réalisateur Justin Kurzel avec lesquels il y déjà collaboré dans un Macbeth très réussi (2015). Quelles conséquences de tous ces points positifs? Une bande-annonce qui donne vraiment envie :

Michael Fassbender incarne Callum Lynch qui voyage dans le temps à l’époque de son ancêtre Aguilar de Nerha dans l’Espagne du XVe siècle. La pâte graphique, les styles de combats et des déplacements des personnages du film semblent directement hériter de la licence d’Ubisoft, l’éditeur français, et de son studio de développement montréalais.

Compare

Compare
Les fans du jeu ne seront certainement pas déçus par l'esthétique du film

Fassbender
Michael Fassbender: parfait pour le rôle

Les producteurs Regency Enterprises et Ubisoft Motion Pictures et le distributeur du film, la 20th Century Fox, semblent optimistes quant au succès du film. Ils annoncent sa sortie le 21 décembre 2016, période hautement concurrentielle à laquelle sortiront Rogue One: A Star Wars Story (16 décembre), Collateral Beauty avec Will Smith et Keira Knightley (le 16 décembre) et Passengers avec Jennifer Lawrence et Chris Pratt (21 décembre).

Autre signe d’optimisme, convenu il est vrai (le budget du film se situe entre 150 et 200m$...): Michael Fassbender et Justin Kurzel parlent ouvertement d’une trilogie. Il est vrai qu'Assassin’s Creed propose un univers riche en personnages et en époques. On peut imaginer le personnage de Michael Fassbender incarner ses ancêtres dans Assassin's Creed: Unity (2014) au temps de la révolution française à Paris, dans l’Amérique coloniale du XVIIIe siècle d'Assassin's Creed III (2012) ou encore à Istanbul au XVIe siècle comme dans Assassin's Creed: Revelations.

Licence Ubisoft
Une licence riche à exploiter, en espérant que ce premier film soit un succès commercial

A noter que d'autres films issus de jeux populaires sont attendus cette année: Ratchet & Clank, Angry Bird et surtout Warcraft. A suivre.

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire