LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Wonder Woman 1984 : la première bande-annonce

Elle a été dévoilée durant le Comic Con à São Paulo, au Brésil alors que le film n'est prévu dans les salles que le 3 juin 2020. L'équipe à l'origine du premier opus a repris du service, fort du succès du film de 2017 (822 m$ au box-office mondial, excusez du peu) et de l'image restée intacte de Gal Gadot, malgré l'échec critique de Batman v Superman et surtout de Justice League. On retrouve donc Patty Jenkins à la réalisation et à la production, le même directeur photo Matthew Jensen, le même directeur artistique Peter Russell, Warner Bros à la distribution... Le maître Hans Zimmer s'est cependant associé au projet en remplacement de Rupert Gregson-Williams, lui qui fut son assistant il y a environ vingt ans. La bande-son réalisé par ce dernier en 2017 était pourtant réussie. Demandez à Kere, il est dithyrambique à son sujet.

Le premier film nous avait fait découvrir une héroïne optimiste, assoiffée de justice, faisait face aux horreurs de la première guerre mondiale. A la conclusion de Batman v Superman, Wonder Woman relévait qu'elle s'était détournée de l'humanité "il y a cent ans", à la fin de Wonder Woman 2017, donc. Alors, à quoi s'attendre en 1984, période durant laquelle se situe le scénario du film de 2020 ? Tout d'abord, qui dit années 80 dit une certaine symbolique : les couleurs vives sous cocaïne de l'affiche, un break "woody" Ford Country Squire, les montres à crytaux liquides, les néons et les sons de synthé. La bande-annonce de Wonder Woman 1984 aurait même un petit côté Thor : Ragnarok. Par ailleurs, elle montre Wonder Woman cachant son identité. Pour preuve, la façon dont elle détruit les caméras de sécurité après son intervention musclée dans le centre commercial. Rien n'y fera, le monde a besoin d'être.


Diana et Steve : les retrouvailles

Surprise : Steve Trevor interprété par Chris Pine est très présent dans la bande-annonce, quelques cheveux gris en plus. D'après IMDB, on retrouvera également au casting Robin Wright (probablement lors de flashbacks) et Connie Nielsen. S'ajoutent Pedro Pascal incarnant Maxwell Lord, génie manipulateur et voué la destruction des superhéros et Kristen Wiig qui interprète Cheetah, ennemie jurée de Wonder Woman : l'une est chasseresse, l'autre guerrière. Un verre de vin et les quelques confidences partagées sur leurs amours passées n'empêcheront pas leur confrontation. Une chose est certaine, Wonder "Diana" Prince reste 100% héroïque : elle fait faire des back flips à des camions (un clin d'œil à Batman dans Batman The Dark Knight ?), s'accroche à des éclairs avec son lasso et dévoile une armure pas très amazonienne mais très stylée dans les dernières secondes de la bande-annonce.


Wonder Woman en armure

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire