Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 19h

Rooney Mara dans le rôle de Marie Madeleine

Huit courtes lignes sur un papyrus de 8 centimètres par 4, vieux de 1600 ans, rédigé en langue copte et voilà la chrétienté qui chavire. A Rome, en septembre 2012, eut lieu le 10e congrès international d'études coptes. L’historienne Karen L. King y présenta le papyrus dont la traduction disait : « Jésus leur dit : ‘ Ma femme…’ » Jésus, marié ? Quelques années plus tard, l’authenticité du document fait toujours débat mais semble douteuse. Cependant, la question de la nature du Christ, à la fois homme et dieu, venait de faire à nouveau irruption dans le débat publique. Elle refait son apparition avec Marie Madeleine de Garth Davis avec Rooney Mara, Joaquin Phoenix, Chiwetel Ejiofor.

Les films et les séries consacrés à Jésus de Nazareth, Jésus-Christ, fils de Dieu, sont nombreux et pour ne citer que quelques exemples :

  • Jésus de Nazareth de Franco Zeffirelli (1977 avec Anne Bancroft dans le rôle de Marie Madeleine)
  • La dernière tentation du Christ de Martin Scorsese (1988 avec Barbara Hershey)
  • La passion du Christ de Mel Gibson (2004 avec Monica Bellucci)
  • La résurrection du Christ de Kevin Reynolds (2016 avec Maria Botto)
  • The Second Coming of Christ de Daniel Anghelcev (2018 avec Nour Milla),

A cette liste doit s’ajoutait le Da Vinci Code, livre à succès de Dan Brown adapté en 2006 par Ron Howard. Le personnage de Marie Madeleine y joue un rôle central puisque l’auteur prétend qu’elle fut l’épouse secrète du Christ et l’incarnation du Saint Graal, porteuse littérale de son sang, à savoir ses enfants.


Rooney Mara en Marie Madeleine

Libre à nous d’apprécier ou pas la bande-annonce du film de Garth Davis. Une chose est sûre, le trio d’acteurs sur lequel elle s’appuie est remarquable. Davis retrouve Rooney Mara après leur collaboration sur Lion, plusieurs fois nominés aux Oscars 2017. Pour mieux le comprendre et notamment l’importance de Marie Madeleine dans la tradition chrétienne, voici quelques pistes.

Marie Madeleine est un personnage clé du récit chrétien. Il est une construction du pape Grégoire I au VIe sc., un agrégat de plusieurs personnes présentes dans les évangiles.

  • Marie de Magdala, ville située sur la rive du lac de Tibériade, actuellement en Israël. Elle suivit le Christ parmi ses disciples afin de proclamer l’avènement du règne de Dieu. C’est elle que l’on retrouve au pied de la croix, à la mort Jésus, avec Marie la mère, alors que tous les disciples et apôtres ont fui ou trahi Jésus,
  • Marie de Béthanie, sœur de Lazare et de Marthe. De nature contemplative et opposée à Marthe, active, elle est témoin de la résurrection de son frère Lazard et présente lors la montée à Jérusalem, lors de la Passion, où elle brise un vase de parfum aux pieds de Jésus,
  • Marie est également décrite comme une prostituée dont « sept démons seraient sortis » (des maladies honteuses ?), d’après Saint Luc. Pécheresse certes mais repentie quand lors d’un banquet, elle se précipita au pied de Jésus, pleura sur ses pieds et les essuya avec ses cheveux avant de les oindre de parfum. Ses péchés lui furent alors pardonnés. Ainsi, en anglais archaïque, magdalene désigne une prostituée réformée et repentante.

Grégoire l les réunit théologiquement en une seule personne afin d’incarner la fidélité et le pardon à la fois. Le film de Davis semble lui-aussi faire l’amalgame. A l’inverse, dans La dernière tentation du Christ, Martin Scorsese imagine Jésus marier à Marie Madeleine puis remarier à Marie de Béthanie. Les deux personnages sont pour lui bien distincts.

La construction – déconstruction des personnes biblique est donc une pratique commune. Les écrits bibliques ont été rédigés au début du premier millénaire. Certains forment l’expression de la chrétienté canonique, majoritaire ou disons standardisée. D’autres existent mais l’usage et des décisions papales les ont retirés de la Bible. Ces évangiles-ci sont qualifiés d’apocryphes. L’évangile de Philippe (fin IVe sc) est l’un d’entre eux. On y lit : « Il y avait trois femmes qui étaient proches du Seigneur : sa mère Marie et sa sœur et Marie Madeleine, qu’on appelait sa compagne » et encore « Le Seigneur aimait Marie plus que tous les disciples et l’embrassait souvent sur la bouche. Les disciples lui dirent : ‘Pourquoi l’aimes-tu plus que nous ?‘ ».

Marie est qualifiée de compagne : épouse ou compagne ? Difficile de ne pas noter une pointe de jalousie à son encontre. Voici l’une des facettes du personnage : une femme proche d’un Jésus charnel, qui suscite la méfiance des hommes. Certains éléments sont cependant communs à tous les évangiles et marque l’importance du personnage. Tout d’abord, elle est au près de Jésus à sa mort alors que tous les hommes ont fui. Elle est par ailleurs la première à découvrir le tombeau du Christ vide. Elle est aussi le premier témoin de sa résurrection et en informa les apôtres, perplexes. On peut ainsi la qualifier de première apôtre à croire en le miracle de la résurrection et convaincre les incrédules. Pour cette raison, les Dominicains en ont fait au XIIIe sc. leur sainte-patronne, la considérant comme la véritable première chrétienne.


Les fameux cheveux de Marie Madeleine

Marie Madeleine a été maintes fois représentée : au cinéma donc, et bien avant sous forme de sculptures, de peintures. Classique, elle est souvent belle, pénitente et porte des cheveux longs, ceux-là même avec lesquels elle aurait essuyé les pieds de Jésus. Dans une lecture plus moderne du personnage, elle fait figure de féministe. Proche de Jésus, elle a été largement ignorée dans les évangiles canoniques puis réinterprétée par l’Eglise. Symbole de l’oppression des femmes par les hommes, elle a pourtant laissé une image durable et essentielle dans la chrétienté. On trouve beaucoup de cette Marie-ci dans la bande-annonce : méprisée par les hommes, toujours rebelle et obstinée, puis finalement guide des disciplines. Dire qu'une histoire inédite nous attend ("The Untold Story") semble être une exagération marketing mais enfin, laissons-nous surprendre.


Marie Madeleine face au Christ ressucité, la fameuse peinture de Alexandre Ivanov

Voilà, vous savez tout ou presque du personnage au cœur du prochain film de Garth Davis. Le film sortira en France le 28 mars 2018.

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire