LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Flamber à la machine à café: Stefan Zweig, gloire & exil

- « Es-tu plutôt Schnitzel ou Zwiebelrostbraten, toi ? »
- « Quoi ? »
- « Le boloss… Ton silence, c’est un peu mon 28 juin à moi, quoi. »

Cardell, l’Autriche, il connait. Aussi et surtout l’un de ses auteurs-phare, Stefan Zweig. Le secret, la passion amoureuse, l'anxiété sont ses thèmes principaux. Pas de bouclier étoilé ni de Jäger, certes mais cet article vous donnera peut-être envie de lire les biographies, pièces de théâtre, correspondances ou nouvelles de ce grand auteur du XXème siècle.

 

Né en 1881 à Vienne en Autriche, il est issu d'une famille riche. Élevé dans un environnement strict et polyglotte, il devint docteur en littérature française puis s'essaya à l'écriture pour devenir un auteur à succès. Sa résidence de Salzbourg devint un lieu d'échanges des intellectuels européens. Ami du pacifiste paneuropéen Romain Rolland, du poète Émile Verhaeren et le père de la psychanalyse Sigmund Freud, il dut à ses succès littéraires une réussite matérielle qui fit de lui un collectionneur d’œuvres d'art et de manuscrits rares. Globe-trotter, il voyagea beaucoup en Europe, aux Etats-Unis, en Inde… De nomade, il devint exilé puis apatride. Tourmenté par les conflits qui frappèrent l'Europe et l’antisémitisme qui le menaçait (il était lui-même d’origine juive), il fuit son Autriche natale pour s'exiler en Angleterre, aux Etats-Unis puis au Brésil. Lorsqu’il apprit la prise de la Singapore anglaise par les japonais le 15 février 1942, ses espoirs s’effondrèrent.  Il se suicidera avec sa femme d’une dose massive de véronal (un sédatif), pleinement lucide de la gravité de son acte, le 22 février 1942 à l’âge de 60 ans. Mais arrêtons-nous avec les généralités, Wikipédia y pourvoira.

Pour faire court, dévorez ses œuvres. Vous ne serez pas les premiers car il a connu un succès énorme tout au long de sa carrière. Ses classiques ne sont rien de moins que des chefs d’œuvre. L'expression est souvent galvaudée mais concernant les nouvelles de cet auteur, elle est justifiée: Vingt-quatre heures de la vie d'une femme, Le joueur d’échecs, Amok, La confusion des sentiments... Outre le plaisir que vous prendrez à les lire, ces livres sont libres de droit d’auteur depuis 2013. Vous pouvez donc les télécharger gratuitement et légalement.

L'époque qu’il incarne pourrait se condensait en un lieu: les cafés viennois. Au début du XXème siècle, ils constituaient un lieu de rencontre, d'échange et de réflexion où les journaux du monde entier étaient décortiqués entre amis. Zweig les a fréquentés comme tout jeune viennois. Cette époque de culture, de soif de modernité a été aussi celle de brutales transformations. Avec la Première Guerre mondiale, tout a basculé si vite. Vienne, l’un des cœurs battants de l’Europe, a vu les nationalismes éclore, pousser puis pourrir. Cette époque-ci pourrait d'ailleurs ressembler à la nôtre si l’on n’y prend pas garde. Les cafés ont survécu à la montée des extrémismes de tout genre. Aujourd'hui, plus prosaïquement, on y boit encore des Wiener Melanges en mangeant des Apfelstrudels. S'il était notre contemporain, Zweig les fréquenterait certainement, porterait une barbe de hipster et regarderait les vidéos de Cult’n’Click sur sa tablette.


Si vous avez aimé l'ambiance du Grand Budapest Hotel et son casting d'exception, vous ne resterez pas insensibles aux livres de Zweig

Par ailleurs, son œuvre a inspiré le cinéma. On pense notamment au Grand Budapest Hotel sorti en 2014. Wes Anderson s'est largement inspiré de Zweig: le raffinement du concierge (un Zweig, jeune dandy?), le totalitarisme, l'exil, la décadence « fin de siècle » de la république fictive d'Europe centrale dans laquelle l'histoire se déroule. D'autres films ont été inspirés par l'auteur autrichien comme Vingt-quatre heures de la vie d'une femme avec Agnès Jaoui et Michel Serrault, film français de 2003. Imdb en mentionne au total une vingtaine.


"La terreur que m’inspire l’époque croit jusqu’à la démesure", Zweig

Enfin, Zweig était un cosmopolite et un pacifiste à une époque de grandes tragédies. Il a été un témoin et une victime du XXème siècle. L'empire habsbourgeois de sa jeunesse semblait immuable. A l'époque, personne n'imaginait les bouleversements qui l’attendaient. "L'âge d'or de la sécurité", écrivait Zweig, nostalgique. Et pourtant, il vivra la déchéance de l'Europe comme la sienne jusqu’à la dépression, l'exil et le suicide. Homme sensible à l'excès, les personnages de ses livres sont eux-mêmes submergés par des émotions qui bouleversent leur vie. Si vous aimez ce genre de personnages, Zweig est fait pour vous.

Dans sa vidéo FAQ, notre trio se voit poser une question difficile: si il leurs fallait choisir qu’une œuvre (ciné, série, animes…), quelle serait-elle? Surprise: tous désignent un livre. Alors, vous aussi, Zweig, pourquoi pas ?

Et pour conclure en toute beauté votre pétage de chevilles à la machine à café, n’oubliez pas d’ajouter:

  • Le 28 juin 1914 est la date de l’assassinat de François-Ferdinand, héritier de l'Empire austro-hongrois, et son épouse la Duchesse de Hohenberg. Cet évènement est considéré comme le déclencheur de la Première Guerre Mondiale,
  • La Première Guerre Mondiale se découvre aussi en jeux vidéo comme suggéré dans cet article,
  • La barbe du soldat de 1914-18 et du hipster moyen, la même? C’est pas faux:


Hmmmm...

PS. C'est cadeau:

 

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire