LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Flamber à la machine à café: The Revenant v Le Miroir

« Et toi, ce w-e ? Sympa ? »

« Oui, tu sais moi, je rejette les distractions mainstreams. Alors je me suis refait l’intégrale de Тарковский parce que yolo, quoi. Mais là, woow, ‘hashtag’ mindblowing, j’ai découvert un truc de ouf. »

En quelques lignes, voilà l’essence même de cette nouvelle chronique. Nous sommes un lundi. Il est 8h30. Vous êtes entourés de vos collègues de lycée, collège, université ou bureau, un café latte macchiato bio/fair trade/no gen tech en main. Une seule question se pose: comment renforcer votre capital Hipster, susciter l’envie des uns et l’admiration des autres ? Notre parrain n’est autre que Cardell (@NCardell), parangon du hipsterisme. C’est dire si nous jouons sur du velours.

 

Leçon 1: Montrer que vous connaissez le cinéma soviétique

Niveau de difficulté: 3/5 (pas facile, l'accent russe)

Hipstomètre: 2/5 (Tarkovski, c'est GG mais un peu mainstream tout de même)

 

Le Blu-ray de The Revenant sera en vente en France à partir du 1er juillet. Une opportunité pour revenir sur ce film remarquable, ses sources d'inspiration... et flamber.


Andreï Tarkovski

Andreï Tarkovski (1932 – 1986) est un réalisateur et scénariste russe soviétique. Venu au cinéma à l’âge de 24 ans, il profite du relatif relâchement de l’époque poststalinienne pour développer un style cinématographie poétique, contemplatif et méditatif. Il aborde les thèmes de l’enfance, de la foi, de la Russe d’avant la Révolution de 1917. La censure le contraint à réaliser peu de films. Il immigre finalement en Europe (Italie, Suède, France) et décède à Paris en 1986.

Alejandro Inarritu, réalisateur de The Revenant avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy (2015) et primé à trois reprises aux Oscars hollywoodiens (meilleurs acteur & réalisateur et meilleure photographie) a de toute évident été fortement influencé par Tarkovski. Cette vidéo en donne de nombreux exemples.

 

Tarkovski n’a pas inspiré qu’Inarritu. Par exemple, on retrouve dans The Tree of Life de Terrence Malick avec Brad Pitt, Sean Penn, Jessica Chastain (2011) de nombreux emprunts au réalisateur soviétique (Le Miroir, L’enfance d’Ivan…):

Compare
Compare
Compare
Comparaisons: The Revenant, The Tree of Live et Le Miroir

Tarkovski lui-même reconnait avoir été influencé par de nombreux prédécesseurs: Alexandre Dovjenko (1894-1956), Robert Bresson (1901-1999), Michelangelo Antonioni (1912-2007), Kenji Mizogushi (1898-1956), Jean Vigo (1905-1934). On reconnait également dans Le Miroir et Nostalghia des scènes directement empruntées au romantisme allemand et notamment au peintre Caspar David Friedrich.


Nostalghia vs. la peinture de Friedrich "Les Ruines du monastère d'Eldena"

Voici la filmographie d’Andreï Tarkovski:

  • L’enfance d’Ivan (1962) basé sur la nouvelle de Vladimir Bogomolov Ivan (1957),
  • Andreï Roublev (1966),
  • Le Miroir (1974),
  • Solaris (1972) basé sur le livre de Stanislaw Lem du même nom et repris en 2002 par Steven Soderbergh avec George Clooney, Natascha McElhone,
  • Stalker (1979),
  • Nostalghia (1983),
  • Le Sacrifice (1986).

Et pour provoquer des oh! et des ah!, n’oubliez pas de conclure par quelques détails croustillants :

  • "Alla Demidova qui interprète Lisa Pavlovna dans Le Miroir est une actrice for-mi-da-ble.",
  • "Tarkovski est mort un 29 décembre, jour de naissance de Laurent Gerra. Coïncidence? Je ne crois pas."
  • "J’ai détesté, que dis-je haï, la version hollywoodienne de Solaris faite par Steven Soderbergh."

 

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire