LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Deepwater Horizon: un film sur le désastre écologique de 2010

20 avril 2010: dans le golfe du Mexique, la plateforme Deepwater Horizon explose. Sur les 115 membres du personnel, 11 décèdent et 17 sont blessés. La plateforme est détruite par les flammes et finit par couler, endommageant le puits de forage. Une fuite d’hydrocarbure colossale s’en suit. A son pique, la nappe de pétrole dépasse les 24 000km2. Il faudra attendre le 15 juillet pour que British Petroleum annonce avoir colmaté la fuite. Sur son site officiel, BP affirme avoir dépensé 14 milliards de dollar pour faire face à la crise et procéder aux nettoyages des côtes. L’ampleur des dommages sur les huit parcs nationaux américains menacés et l’écosystème du golfe du Mexique reste en difficile à évaluer. L’opinion publique, furieuse à l’époque, voit la corporation se débattre entre procès couteux, image en berne et plaidoyers pour un monde plus respectueux de son environnement.


Deepwater Horizon, tension et spectacle visuel prometteurs

Réaliser un film sur une catastrophe d’une telle envergure offre de nombreuses opportunités: le politique, le financier, le juridique, l’écologique; le local, l’international; le début de la catastrophe, le long-terme; le marin, le terrestre, l’aérien. Tant de perspectives qu’on s’étonne que la bande-annonce de Deepwater Horizon, film de Peter Berg, ne se focalise que sur l’humain à l’instant même de l’explosion. Sauf erreur, on ne trouve aucune trace des affinités écologiques du réalisateur et des scénaristes Matthew Sand et Matthew Carnahan. La filmographie de Peter Berg ne donne pas dans la nuance: la série Friday Night Lights, Hancock, Battleship, Du sang et des larmes. En d’autres termes, un bon gros nanar sensationnaliste à base d’explosions et de héros malgré eux se pointe donc à l’horizon aussi surement qu’une nappe de pétrole bien collante.


Le bon père de famille qui deviendra un héro

Le casting n’est pourtant pas dénué d’intérêt: Mark Wahlberg, Kurt Russell, John Malkovich, Dylan O'Brien, Kate Hudson et Gina Rodriguez. Ils incarnent les techniciens de la plateforme ainsi que leur famille. La bande-annonce présente le film comme "l'histoire vraie de véritables héros". Elle alterne les scènes d’intimité parentale et de bravoure de cesdits héros face aux flammes.


"Quoi? Qu'entends-je? Une catastrophe écolo et des millions de dollars à la clé?"

Hollywood aime les films catastrophes et plus d’uns ont été dédiés aux désastres écologiques: En Pleine Tempête (2000) de Wolfgang Petersen avec… Mark Wahlberg, Le Jour d'Après (2004) de Roland Emmerich et pourquoi pas L'Âge de Glace 2 (2006). L’affaire Deepwater Horizon a ceci de différent qu’elle est le produit de la négligence de BP et affiliés. Un parallèle pourrait être fait avec Terre Promise (2012) de Gus Van Sant avec Matt Damon et Frances McDormand, les effets spéciaux en plus.


Les dernières affiches du film: réussies

Le film sortira le 30 septembre 2016. Préparez d’ores et déjà votre Corexit.

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire