LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

A Cure for Wellness : une bande-annonce qui fait frémir

Voilà une bande-annonce sinistrement aguicheuse que celle de A Cure for Wellness de Gore Verbinski (The Ring, Pirates des Caraïbes mais aussi le tragique Lone Ranger avec Johnny Depp). Effrayante, sombre, menaçante. Voici le synopsis officiel du film :

Lockhart, jeune cadre ambitieux, est lancé sur la trace de son patron disparu dans un mystérieux centre de bien-être en Suisse. Pris au piège de l’Institut et de son énigmatique corps médical, il découvre peu à peu la sinistre nature des soins proposés aux patients. Alors qu’on lui diagnostique le même mal qui habite l’ensemble des pensionnaires, Lockhart n’a plus d’autres choix que de se soumettre à l’étrange traitement délivré par le centre…

Dans le rôle principal, on retrouve Dane DeHaan déjà sous les feux de rampe pour le futur Valérian et la Cité des Mille Planètes de Luc Besson. Il fut aussi Andrew Detmer dans Chronicle, James Dean dans Life et encore Harry Osborn dans The Amazing Spider-Man 2. A croire qu’il est habitué aux personnages torturés et aux traitements radicaux. Son physique d’adolescent (il a pourtant 30 ans), chétif et perpétuellement surmené, s’y prête. Au casting également, Mia Goth et Jason Isaacs.

La bande-annonce rappelle le roman La Montagne Magique de Thomas Mann. Dans cette œuvre, le personnage Hans Castorp, archétype de la bourgeoise, rend visite à son cousin dans un sanatorium suisse alpin. Il ne le quittera qu’après sept ans de présence, à traiter une maladie imprécise et s’imprégner de la société étrange qui vit dans ce lieu. La psychanalyse, science nouvelle de l’époque à laquelle le livre a été rédigé, est présente. Son application dans une institution médicale à l’orée de la première guerre mondiale interroge le lecteur sur de vastes questions telles que la mort et la modernité.


Angoisse...

Le film a été tourné essentiellement dans le Château de Hohenzollern, situé à une heure de route de Stuttgart, en Allemagne, autre point commun avec Thomas Mann, allemand lui-même. La bande-annonce s’en éloigne cependant en suggérant des expérimentations terrifiantes, des regroupements mystiques et une atmosphère de film d’horreur absente du roman. Des thèmes plus proches des choix de Gore Verbinski, amateur de frissons.

Le titre du film a été étrangement traduit dans sa version française en A Cure for Life. Twentieth Century Fox France douterait-il de notre maitrise de la langue de Shakespeare ? Il faut le croire. Autre élément intéressant de la bande-annonce, la musique qui l’accompagne. Il s’agit d’une reprise par Mirel Wagner d’une chanson de The Ramones I Wanna Be Sedated (1978). On vous laisse apprécier ses paroles et leurs liens probables avec le film, en anglais évidemment :

Twenty-twenty-twenty four hours to go I wanna be sedated
Nothin' to do and nowhere to go-o-oh I wanna be sedated
Just get me to the airport put me on a plane
Hurry hurry hurry before I go insane
I can't control my fingers I can't control my brain
Oh no no no no no

Sortie en salles en France le 15 février 2017.

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire