LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Prey : survie en orbite

L'éditeur de Prey, Bethesda, a profité de la sortie d'un nouveau trailer pour fixer la date de sortie de son prochain jeu. C'est donc le 5 mai que les joueurs pourront mettre leurs mains sur ce reboot. Mais de quoi s'agit-il ?

Sorti en 2006, édité par 2K Games et développé, entre autres, par Humand Head Software, Prey est un jeu d'action à la première personne proposant d'incarner un homme pris au piège dans un vaisseau rempli d'aliens. Un deuxième opus devait voir le jour avant d'être annulé. Mais c'était sans compter sur Zenimax, société mère de Bethesda, qui racheta les droits de la licence pour remettre le projet sur les rails. Ce ne sera finalement pas un Prey 2 dont le développeur accouchera, mais d'un reboot de la franchise.


Pour obtenir de nouvelles capacités, le personnage devra s'injecter des neuromods dans l'oeil

Annoncé à l'E3 2016, ce reboot est sobrement intitulé Prey. Il s'appuie bien entendu sur l'univers du premier jeu sans toutefois en prendre beaucoup de mécaniques. Cette fois, le joueur suivra les aventures de Morgan Yu, un habitant de la station spatiale Talos I, conçue pour y mener une expérience sur l'Homme. Tout ne s'est cependant pas passé comme prévu et une invasion extraterrestre obligera le joueur à user de ses compétences s'il espère survivre. Les compétences, c'est justement ce qui fait la différence dans Prey. Des neuromods que le joueur pourra récolter lui permettront d'accéder aux capacités des aliens, à savoir transférer le personnage dans des objets de l'environnement : une tourelle de défense, un débris ou encore une poubelle. Cette faculté laisse le joueur choisir comment aborder une zone remplie d'ennemis, attaquer de front ou au contraire se camoufler. La démo présentée lors de l'E3 2016 nous fait également comprendre qu'il sera possible d'accéder à différents endroits de la station de manière bien particulière, à l'image d'énigmes. Si jouer un verre ne vous enchante pas plus que ça, rassurez-vous, différentes armes seront à dispositions - attention toutefois aux munitions, annoncées comme rares - à l'instar du canon glu qui permettra entre autres de bloquer vos ennemis ou de créer des structures facilitant la progression.

Mais Prey laisse également la part belle à la fabrication d'objets puisque celle-ci semble obligatoire pour survivre. Ainsi, il faudra concevoir un propulseur pour s'extirper de la station et explorer ses alentours. À l'image de Dishonored 2, également édité par Bethesda et développé par Arkane Studios, Prey n'est pas graphiquement impressionnant mais possède sa propre ambiance. Si plusieurs autres vidéos devraient sortir d'ici là, il faudra attendre le 5 mai pour s'essayer au jeu, sur PC, PS4 et Xbox One.

 

Portrait de Sunzed
Sunzed

Fan d'Emma Stone, amateur de game design et rédacteur principalement JV.

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire