LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

NBA : les matchs de Noël

Etablir le calendrier de la saison NBA est toujours un exercice compliqué. Gérer les déplacements des équipes, éviter les matchs consécutifs (l’un des objectifs du nouvel accord collectif signé entre la ligue et les représentants des joueurs), équilibrer les présences des équipes dominantes, en devenir ou dites faible lors des transmissions nationales… Autant de sujets de négociations et de controverses. Un autre thème compte pour les fans de basketball: les matchs de la Noël. Autant la NFL mise sur le weekend de « Thanksgiving » (tradition américaine oblige), autant la NBA, plus internationale, tente de proposer des matchs attrayants le 25 décembre.

Cette année, on peut dire que l’objectif n’est que partiellement atteint. En quelques lignes, voici les matchs qui vous attendent et ce que l’on peut en dire :


Isaiah Thomas, le meneur de la franchise (crédit : Jeremy Brevard - USA Today Sports)

Boston Celtics vs New York Knicks

Un classique qui fera plaisir aux nostalgiques de basketball. Isaiah Thomas vs. Derrick Rose (ou plutôt Brandon Jennings), les flops de Marcus Smart, la progression de Kristaps Porzingis, ce "clasico" version 2016 a son charme. Si Boston est une équipe sur laquelle on compte pour finir dans le carré final de la conférence est, New York bénéficie à nouveau d’un traitement de faveur. Les Knicks ont eu le droit au premier match de l’année face aux Cavaliers à Cleveland. Là, le Madison Square Garden de New York et son équipe seront sous les feux de la rampe. Elle parvient à surprendre en ce début de saison. Mais son classement actuel en 5eme position de la conférence ne veut pas dire grand-chose : les Bucks en 9eme position ne sont qu'à deux victoires de retard.

Dernière confrontation : 11 novembre 2016, victoire de Boston 115-87

Pronostic : Boston Celtics

 


Tout sourire: Golden States et son jeu de passes étonnent (crédit : Getty Images)

Golden States Warriors vs Cleveland Cavaliers

Bis repetita : le duel que l’on attendait (déjà à la Noël 2015), celui que l’on espère cette année et que l’on désire pour la finale 2017. Golden State fonctionne des cinq cylindres et a trouvé en l’improbable Javale McGee la présence aux rebonds offensifs et au dunk dont elle avait besoin. A l’inverse, Cleveland devra composer sans deux de ses joueurs principaux, J.R. Smith et Kevin Love. Ce match aura des airs de revanche et de playoffs. Si cela donne le ton, l’an dernier, Golden States l’avait emporté 89-83 et comptait alors 28 victoires pour une défaite (25-4 « seulement » cette saison).

Dernière confrontation : aucune cette saison

Pronostic : Golden State Warriors

 


Les avants de Spurs, Paul Gasol et LaMarcus Aldridge (crédit : Christian Petersen/Getty Images)

Chicago Bulls vs San Antonio Spurs

Ce duel devrait avoir un mérite : celui de nous réconcilier avec les tirs à mi-distance. Alors que la ligue s’est condamnée aux bombardements à trois points, voilà deux équipes qui n’en abusent pas : l’une (les Bulls) parce qu’elle est la plus mauvaise de la ligue à cet exercice (30,7% de réussite, 19,5 tentatives par match, 30eme dans les deux catégories), l’autre (les Spurs) parce qu’elle mise sur d’autres atouts. L’un d’entre eux est Pau Gasol, son pivot. Transféré de Chicago vers San Antonio cette année, il retrouvera son ancienne équipe. Elle est en forme relative (3 victoires seulement lors des 10 derniers matchs) même si l’ajout de Dwyane Wayne et Rajon Rondo dans sa rotation lui a été pour l’instant bénéfique.

Dernière confrontation : 8 décembre 2016, victoire de Chicago 95-91

Pronostic : San Antonio Spurs

 


Minnesota: un trio jeune, explosif et prometteur (crédit : Mark J. Rebilas-USA TODAY Sports)

Minnesota Timberwolves - Oklahoma City Thunders

Voilà une sélection intéressante de la ligue. Elle a intelligemment choisi deux équipes jeunes et talentueuses. Timberwolves compte un futur All-Star avec Karl-Anthony Towns, un dunker aérien et bon meneur avec Zach LaVine et un ailier productif en Andrew Wiggins (21,9 points / match). Les trois ont 21 ans seulement et peuvent compter sur Tom Thibodeau pour développer la cohésion de l’équipe. Face à elle, elle aura un candidat au titre de MVP, Russell Westbrook, deux avants complets (Steven Adams, 23 ans et Enes Kanter, 24 ans) sans oublier le pivot français Joffrey Lauvergne. Il faudra s’attendre à beaucoup de points, de spectacles et des défenses en carton lors de ce match

Dernière confrontation : 5 novembre 2016, victoire de Oklahoma 112-92

Pronostic : Minnesota Timberwolves

 


DeAndre Jordan va faire boom ! (Crédit: sportsday.dallasnews.com)

LA Clippers - LA Lakers

Ces deux équipes n’auront pas à se déplacer puisqu'elles jouent toutes deux au Staple Center de Los Angeles. Quant aux spectateurs, ils pourraient eux bouder ce duel dont l’issue semble certaine. Les Lakers ont assurément des qualités à l’offensive mais leurs absences en fin de matchs et leurs errances défenses devraient être du pain béni pour les Clippers de Chris Paul et offrir quelques posters supplémentaires de DeAndre Jordan dunkant sur un joueur or et pourpre. Julius Randle, Timofey Mozgov, Luol Deng, passez chez le coiffeur avant le match, vous serez sur la photo.

Dernière confrontation : aucune cette saison

Pronostic : LA Clippers

Autres matchs à considérer fortement d’ici à la fin de l’année :

  • 23 décembre: Toronto Raptors - Utah Jazz
  • 26 décembre: Indiana Pacers - Chicago Bulls
  • 27 décembre: Memphis Grizzlies - Boston Celtics
  • 28 décembre: Toronto Raptors - Golden State Warriors
  • 29 décembre: Boston Celtics - Cleveland Cavaliers
  • 30 décembre: LA Clippers - Houston Rockets
  • 31 décembre: Cleveland Cavaliers - Charlotte Hornets

 

NBA
Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire
  • Portrait de MarquisDaily
    MarquisDailydécembre 23, 2016 08:30 AM

    2/5 , presque tout faux :)