Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

My Hero Academia S2E01 : le retour des héros

La cavalerie est arrivée ! My Hero Academia, l'adaptation du manga de Kohei Horikoshi, est enfin de retour. Fichtre, qu'est ce que ça fait du bien... Surtout que cette deuxième saison, toujours animée par le studio Bones, comptera 25 épisodes.

Si vous ne savez rien de My Hero Academia et que vous n'avez pas envie de regarder la saison 1, pas d'inquiétude à avoir. Ce premier épisode fait tout pour vous plonger dans son univers où la plupart des gens ont des super-pouvoirs et les super-héros sont une part intégrante de la société. C'est par contre le point faible de l'épisode : à quoi bon passer un tiers de l'épisode sur des flashbacks ?

La question du rythme de cette deuxième saison doit être mise en avant. En effet, l'épisode de cette semaine couvre exactement un chapitre du manga (Tome 3, chapitre 22). Avancerons-nous à ce rythme haché toute la saison ? Espérons le contraire, vraiment. L'attrait des animes saisonniers est justement d'éviter le "rembourrage" (flashbacks, séquences rallongées) pour respecter le quota d'un chapitre par épisode. On citera One Piece pour montrer que cette pratique peut tuer un chef-d'œuvre.


25 épisodes et une diffusion le samedi en prime-time pour une série à 10 millions d'exemplaires !

Par contre, pour ce qui est du matériel en lui-même, rien à redire. On replonge avec plaisir dans l'univers de My Hero Academia. Les enjeux de cette seconde saison sont présentés. C'est bientôt le début du Festival des Sports à Yuei, l'école des super-héros, un événement légendaire qui a remplacé les Jeux Olympiques, suivi par tous. C'est l'occasion rêvée pour le héros Izuku et ses camarades de classe de bien se faire remarquer auprès des professionnels et peut-être obtenir une offre de stage. Cette représentation très terre-à-terre du métier de super-héros et des super-pouvoirs est toujours bien ficelée et très intéressante à suivre; on en veut plus.

Cet épisode est aussi l'occasion d'en apprendre plus sur Ochako, le personnage principal féminin. Pourquoi veut-elle devenir super-héroïne ? Les plus sensibles d'entre nous verseront peut-être une larmichette sur cette séquence.


Ochako est la vedette de ce premier épisode. Avec une telle détermination, gagnera-t-elle le Festival des Sports ?

Enfin, sur le plan technique, Bones nous montre une nouvelle fois son savoir-faire avec une animation de très bonne facture, dans les plans principaux comme dans l'action secondaire. Au niveau musique, on retrouve pour l'instant en majorité des morceaux de l'OST de la saison 1, qui était déjà très bon. Les nouveaux génériques de début et de fin sont aussi bien faits, même s'ils sont pour l'instant moins prenants que ceux de la première saison. 

La semaine prochaine, l'arc narratif du Festival des Sports commence avec l'introduction de nouveaux personnages et le début de la première épreuve. On attend ça avec impatience...

Plus Ultra !

Portrait de Gaerynn
Gaerynn

Rédacteur avide de manga, comics et de pop culture en général. Bow-ties ares cool.

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire