Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 19h

Jumanji, inquiétude et affiches

L'annonce d'un second Jumanji n'a guère enchanté, malgré la présence du très tendance The Rock, encore l'acteur le plus populaire sur les réseaux sociaux en 2017. Terminé le jeu de plateau et Robin Williams, place à un jeu vidéo qui avale un groupe d'enfants, les obligeant à incarner des avatars divers dans un monde hostile. Les premiers trailers ne sont guère venus rassurer les amoureux du premier. Tous les signes laissent à penser que l'original sera piétiné par une suite remplissant parfaitement le cahier des charges des moyennes productions américaines du moment : lourd, gras, sans surprise, consommable et vite digéré. Nous verrons bien. 


Ah Robin, qu'est ce que tu nous manques...

Jumanji : Bienvenue dans la Jungle affiche un solide casting, digne des comédies grassouillettes du moment : Dwayne Johnson donc, mais aussi Jack Black et Kevin Hart pour le lol distingué, Bobby Cannavale (le héros de Vinyl), Nick Jonas (des Jonas Brothers) et Karen Gillan pour la touche féminine si peu présente. Sur le papier, tous les ingrédients sont là pour attirer les curieux, d'autant que la licence Jumanji jouit d'une solide image de marque. Mais voilà, les inquiétudes sont grandes concernant le succès du film en salles. Débarquant le 20 décembre chez nous, Jumanji 2 est coincé entre le monstre Star Wars VIII (le 13 décembre) et un week-end de fêtes (24-25), de foie gras, de whisky 30 ans d'âge et de cadeaux plus ou moins coquins, plus ou moins ratés, plus ou moins en vente sur Le Bon Coin le lendemain. On peut s'étonner d'un tel choix niveau calendrier, preuve surement que Sony Pictures croit moyennement en son bébé. D'ailleurs la promotion est plutôt discrète. L'idée était bien évidemment de profiter des fêtes, Jumanji 2 apparaissant plutôt comme un film familial, mais face à deux mastodontes comme The Last Jedi et Coco, le combat semble sacrément inégal. 

Toujours est-il que de nouvelles affiches sont disponibles. Elle représente les cinq personnages principaux du film. 

 

Portrait de Kere
Kere

« Je respire une fois sur deux, j’ai fait du sport. » Rédacteur en chef

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire