LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

La forme de l'eau, Moi Tonya, Criminal Squad : les sorties ciné de la semaine

La forme de l'eau

De Guillermo del Toro avec Sally Hawkins, Octavia Spencer, Michael ShannonRichard Jenkins, Octavia SpencerMichael Stuhlbarg. Durant les années 60, en pleine guerre froide, une créature amphibienne est le sujet d'études qui pourraient donner aux Etats-Unis un avantage sur l'URSS. Bien que modeste et muette, une employée du laboratoire développe une relation intense avec la créature et décide de la sauver des expérimentations cruelles dont elle est victime.

Pourquoi voir ce film : déjà lauréat de nombreux prix aux Golden Globes, BAFTA et autres, on voit difficile comment del Toro pourrait ne pas raffler quelques Oscars début mars. Le film est notamment prisé pour son interprétation et la qualité de la réalisation, à défaut d'un scénario marquant. La créature elle-même, des décors, les éclairages, tout semble être juste, prouvant que les Pacific Rim ne définissent pas à eux seuls la filmographie de del Toro, n'en déplaise à Kere.

Moi, Tonya

De Craig Gillespie avec Margot Robbie, Sebastian Stan, Allison Janney, Caitlin Carver, Julianne Nicholson, Paul Walter Hauser. Nancy Kerrigan, patineuse artistique prometteuse, est attaquée. Il s'en est fallu de peu pour que sa jambe ne soit sauvagement brisée par son assaillant. Sa rivale, la championne Tonya Harding, son ex-mari et leurs proches sont alors soupçonnés d'avoir orchestré l'agression.

Pourquoi voir ce film : le scandale secoua le monde du patinage mais également l'histoire olympique. La moralité avait été alors respectée puisque Tonya Harding se vit déchue de son titre de championne des Etats-Unis en 1994. Cette même année, Nancy Kerrigan avait gagné une médaille d'argent des J.O. de Lillehammer alors que Harding ne termina qu'en huitième position. Même durant les interviews actuelles, on comprend que la rivalité entre les deux femmes a pu polariser l'opinion. Elles ont tout deux une part d'ombre, celle d'Harding virant vers l'obscur profond. Il en va de même pour la mère d'Harding interprétée par Allison Janney, particulière détestable mais probablement la raison des prouesses sportives de sa fille. On compte donc sur la performance des acteurs pour donner vie à ses personnages sombres et éloigner le film le plus possible des drames sportifs lambda.

Les aventures de Spirou et Fantasio

D'Alexandre Coffre avec Thomas Solivérès, Alex Lutz, Géraldine NakacheChristian ClavierRamzy Bedia. Spirou, groom dans un palace, fait la connaissance de Fantasio, un journaliste en perte de vitesse. Rien ne les destine à devenir amis. Ils vont cependant devoir faire équipe, lorsque le Comte Pacôme de Champignac est enlevé par les hommes de Zorglub.

Pourquoi voir ce film : les fans de la BD s'y retrouveront, les amateurs de comédie également. Sinon, rien à dire.

Criminal Squad

De Christian Gudegast avec Gerard Butler, Pablo Schreiber, O'Shea Jackson Jr., 50 Cent, Meadow Williams. Des braqueurs de banque multirécidivistes tentent de mettre la main sur un magot de 800 millions de dollars scellé à la réserve fédérale de Los Angeles. C'est sans compter sur une équipe de policiers d'élite qui agit en marge de la loi pour les en empêcher.

Pourquoi voir ce film : une histoire de braquage où tous les coups sont permis, ou très peu sépare voleurs et policiers ? Rien de nouveau sous le soleil de Los Angeles mais la bande-annonce promet une bonne dose d'action et les acteurs ont la gueule de l'emploi. A vos risques et périls donc, si vous supportez les clichés, les chutes faciles ("les méchants, c'est nous", Gerard Butler, interprétant un policier), les plantes vertes (Meadow Williams)...

Portrait de MarquisDaily
MarquisDaily

Cinéphile, photoshoppeur et rédacteur en herbe

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire