Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Dragons : survolons un monde magnifique

Dragons est un film d'animation sorti en 2010. Il nous raconte l'histoire d'un dragon et d'un jeune garçon qui vont à l'encontre des principes de leur monde. Il a été réalisé par Dean DeBlois et Chris Sanders, des anciens de chez Disney. Ils ont scénarisé Mulan puis réalisé et scénarisé Lilo et Stich. Ils sont partis chez Dreamworks en 2007 pour ce nouveau projet.

Conception de l’univers


Harold et Krokmou devant Beurk

Le film est librement inspiré du livre How to Train your Dragon de Cressida Cowell. Beurk est inspirée des vacances de l’autrice qu’elle passait sur une île avec sa famille. Les créateurs du film décident de différentier le film du livre. Les dragons et Vikings sont maintenant des ennemis, créant ainsi une situation initiale problématique pour notre héros. Roger Deakins, directeur de la photographie sur de nombreux films tels Fargo, Skyfall et récemment Blade Runner 2049, travaille sur le film pour amener à l’animation des éléments de film classique et un travail sur la lumière qu’il veut novateurs.

Les dragons ont souvent été utilisés dans le cinéma. DeBlois et Sander ont voulu s'en différencier en s'appuyant sur des designs colorés et des formes nouvelles. Par exemple, plusieurs races de dragons ont été imaginées en mélangeant plusieurs animaux comme le Dragon-Vipère qui est un mélange d'autruche, de T-rex et différentes races de perroquets. L'univers du film paraît ainsi réaliste grâce sa faune variée et sa flore endémique. L’équipe des effets de Dreamworks a réalisé un travail de titan pour que chaque dragon ait un type de feu et d’explosion propres comme si la nature les avaient fait évoluer et se différencier.

John Powell réalise une composition magistrale pour ce film. Il s’inspire du réalisateur finnois Jean Sibelius pour donner une connotation nordique à sa propre musique. Elle est enrichie plus part par Jónsi, chanteur du groupe islandais Sigur Rós. Il y rajoute une touche de musique celtique pour le côté folklorique et entraînant. Cette musique colle à l’univers de Dragons et permet aux spectateurs d’habiter encore plus ce monde.

Des personnages attachants


Stoick, Varek, Astrid, Harold, Rustick, Kognedur, Kranedur et Gueulfor (de gauche à droite)

Harold est un viking qui n’a malheureusement rien d’un viking. Il est un scientifique, il note ce qu’il voit, fait des calculs, des plans. Son design et sa personnalité ont été conçus pour en faire l’inverse de son père, l'archétype même du Viking. Le dragon Krokmou a été imaginé en observant des félins plus que des reptiles pour lui donner plus de vie dans ses déplacements et le différencier des autres dragons. Ils lui ont donné le regard intense des félins, et par là même plus de personnalité. Krokmou dispose d'oreilles de loup pour que, même muet, on puisse reconnaître les sentiments qu'il ressent.

Les deux personnages sont liés mais le risque de faire de Krokmou un vulgaire cheval à Harold a toujours été évité. Leur relation s'approfondit tout au long du film. On suit le schéma classique de la naissance d'une amitié entre les deux avec la peur puis la curiosité, l'acceptation de l'autre et enfin l'amitié. Les réalisateurs ont réussi à créer ce schéma en évitant au maximum la parole. Ils ont dû pour cela jouer sur les images et la musique pour que nous, spectateurs, comprenions l'évolution de leur relation.

Le père d’Harold, Stoïck, représente l’identité viking : fort, têtu et sans peur. Son seul problème est qu'il n'arrive pas à communiquer avec son fils. Certaines scènes pouvaient le montrer comme étant quelqu'un de presque méchant. Il a donc fallu doser pour le rendre dur tout en montrant qu’il veut tout faire pour être un bon père. Il y a une discussion entre le doubleur et le réalisateur pour arriver à cela et toutes les scènes qui le concernent sont construites autour de cette affrontement interne. Gueulfor est le meilleur ami de Stoïck et le maître artisan d’Harold. Il fait la transition entre le père et le fils et apporte de l’humour dans des situations pesantes. Astrid est conçue comme la viking parfaite, la fille que tout Viking voudrait avoir mais c’est aussi la première à changer d’avis par rapport aux dragons et donc la preuve que tous les Vikings, aussi têtus soient-ils, peuvent changer d'avis.

Une réussite mondiale

Dragons a été un énorme succès au box-office mondial. Il a rapporté pratiquement 500 millions de dollars. Cependant, sa sortie a été concomitante à celle du géant Toy Story 3 qui a dépassé le milliard et a raflé toutes les récompenses mondiales. Dragons a néanmoins eu le droit à une suite quelques années plus tard, intitulée Dragons 2.

Portrait de Honir
Honir

Fan de cinéma d'animation et d'Histoire ancienne | Rédacteur débutant

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire