Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

La Warner annonce aussi sa plateforme de svod

Warner Bros est mort ! Vive WarnerMedia !

C'est ainsi qu'il faut désormais appeler le studio né de l'acquisition de Time Warner par AT&T. L'achat n'est effectif que depuis quelques mois mais AT&T affiche déjà de grandes ambitions pour WarnerMedia, des ambitions qui passent par la SVoD. Le service se voudra compétitif avec Netflix, entendez par là que les investissements en créations et acquisitions se feront à coup de milliards. Et vous connaissez la chanson, qui dit nouveau service de streaming, dit contenu exclusif.


Les fans d'Harry Potter peuvent-ils espérer des films et/ou des séries pour la plateforme ?

Prévue pour le dernier trimestre 2019 (le nom du service sera bientôt révélé), la future plateforme sera construite autour d'HBO et HBO Now. L'une des raisons est de profiter de la "marque" HBO et ses séries dont le public raffole et qui sont empreintes d'un je-ne-sais-quoi qui ravit tout le monde. Pouvoir compter sur une plateforme existante doit également peser dans la balance. Elle est déjà disponible aux USA mais également en Scandinavie (HBO Nordic) et en Espagne (HBO Spain) par exemple. Le tout va de pair avec les déclarations de Randall Stephenson (PDG d'AT&T) qui voulait voir plus de contenu sur HBO dans les trois ans à venir.

Un peu plus d'un an avant le lancement, WarnerMedia devra étudier au cas par cas les séries et films que le studio voudra proposer sur sa plateforme. Créer sa plateforme de streaming a un coût, celui de voir disparaître des millions de dollars de revenus de syndication. On pense notamment à Netflix, grand partenaire de Warner, qui diffuse beaucoup de contenu made in Warner. Mais rien d'alarmant pour Netflix, qui avait prévu le coup depuis longtemps en investissant toujours plus dans la création de contenu plutôt que sur l'acquisition. Ainsi, il faudra réfléchir aux juteux contrats de syndication de séries telles que Urgences, The Big Bang Theory ou encore Friends, des poids lourds, qui rapportent beaucoup d'argent mais qui peuvent attirer du public. 

Mais comme pour Disney, rien n'indique que la plateforme sera disponible chez nous dès le lancement américain. Et que faire des chaines comme OCS en France ou BeTV en Belgique qui diffusent le contenu HBO sur leur chaîne du câble mais aussi leur plateforme ? Pour l'instant, pas de réponses.

Netflix, Amazon Prime Video, Disney et maintenant la Warner, il faudra donc compter au moins quatre "majors" de svod d'ici la fin 2019. Combien de trop ?

Portrait de Medjaii
Medjaii

« Make ten men feel like a hundred. » Rédacteur

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire