LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

The Knick, la série médicale de Steven Soderbergh

The Knick est une série créée par Jack Amiel et Micheal Begler et est composée de deux saisons de dix épisodes. Elle raconte le quotidien du "staff de l'hôpital Knickerbocker de New York, des chirurgiens aux infirmières, qui doit repousser les limites de la médecine au début du 20ème siècle, à une époque où le taux de mortalité a soudainement augmenté et où les antibiotiques n'existent pas encore..." Réalisée par Steven Soderbergh, cette série a été diffusée sur Cinemax entre le 8 août 2014 et le 18 décembre 2015.

Focus sur le casting


André Holland, Eve Hewson, Clive Owen, Michael Angarano et Eric Johnson

L'un des points forts de The Knick, c'est bien entendu son casting dans lequel nous retrouvons le talentueux Clive Owen (Dr. John Thackery) qui a remporté de multiples récompenses, vu précédemment dans de grands films tels que Closer, Sin City, Inside Man. Il est accompagné d'André Holland (Dr. Algernon Edwards) qui est également l'un des acteurs principaux dans la saison 6 d'American Horror Story. Le rôle de la jeune infirmière Lucy Elkins est assuré par Eve Hewson qui a tenu son premier rôle majeur dans This Must Be the Place aux côtés de Sean Penn. S'ajoutent au casting Jeremy Bobb (Herman Barrow), Michael Angarano (Dr. Bertram Chickering Jr.), Eric Johnson (Dr. Everett Gallinger), Maya Kazan (Eleanor Gallinger) et Matt Frewer (Dr. J.M. Christiansen).

Nous pouvons également relever que Steven Soderbergh est à la réalisation de The Knick. Il est aussi le réalisateur de nombreux films comme Sex, Lies, and VideotapeOut of SightTraffic et Erin Brockovich (pour ne citer qu'eux) qui lui ont valu de nombreuses récompenses. Il est actuellement à la réalisation de la série The Girlfriend Experience, adaptée du film du même nom qu'il avait auparavant lui-même réalisé.

Retour sur la série


Ambiance d'hôpital : lourde

La série commence sur le suicide du docteur Christiansen qui ne supporte plus les échecs successifs de ses expérimentations médicales. Le docteur Thackery est alors projeté à la tête du service de chirurgie. Il sera secondé par le docteur Edwards, diplômé de Harvard et ayant pratiqué en Europe. En plus de devoir gérer les difficultés grandissantes qui menacent l'hôpital, ils doivent faire face à un taux de mortalité de plus en plus important, et ce, bien avant l'invention des antibiotiques. Cependant, les chirurgiens luttent aussi contre leurs problèmes personnels : Thackery doit se battre contre ses addictions à la morphine alors qu'Edwards essaie de se défendre des préjugés raciaux ainsi que des menaces d'une population majoritairement blanche. Tout au long de la série, les employés du Knickerbocker vont alors traverser de nombreuses difficultés : problèmes financiers, des patients de plus en plus nombreux, racisme et antisémitisme envers le personnel, certaines de leurs méthodes jugées hors-normes,... 

En plus de son casting, le pouvoir de cette série est de réussir à plonger le spectateur dans une ambiance de début de vingtième siècle extrêmement réaliste. L'intrigue suit le contexte historique de l'époque : avancée de la médecine avec de nouvelles découvertes qui vont faciliter le travail des chirurgiens et améliorer les conditions de travail et de soins ; l'opinion public de l'époque est également très bien retranscrit. 

Toutefois, The Knick est réservé à un public averti car certaines scènes d'opérations sont assez gores. Mais cela est vite oublié car son grand esthétisme transforme chaque scène, de la plus banale à la plus gore, en un véritable plaisir visuel. En plus de nous en mettre pleins les yeux, la série dispose d'une ambiance très particulière due à sa bande-son créée de toutes pièces par Cliff Martinez

Tous ces éléments font de The Knick une série que nous ne pouvons que vous conseiller et qui mérite très largement ses récompenses et éloges : trois Satellite Awards dont celui de la meilleure série télévisée dramatique et celui du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique en 2015, un Emmy Award en 2015 et un Television Honor en 2016. 

Une suite pour The Knick ?


Charles Aitken derrière sa caméra : les inventions de la fin XIXe - début XXe sc. sont à l'honneur

S'il y a bien une chose qu'on ne peut pas reprocher à cette série, ce sont des saisons de trop ou une fin bâclée. En effet, l'histoire de The Knick se déroule sur deux saisons de dix épisodes où chaque intrigue s'est dignement conclue. De plus, Clive Owen, personnage central de The Knick n'avait signé que pour deux saisons seulement. Pourtant, une suite est en négociation. Elle serait alors envisagée comme une anthologie en trois parties indépendantes composées de deux saisons chacune. Cela permettrait donc à la série de revenir, même si l'histoire du docteur Thackery est bel et bien terminée.

 

Portrait de Lecomic
Lecomic

« J'aime bien les histoires qui finissent mal. Ce sont les plus belles car ce sont celles qui ressemblent le plus à la vie. » Apprenti rédacteur et fan incommensurable de séries et de cinéma

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire