LIVE
  • Prochain live : chaque mardi à 20h30

Pirates des Caraïbes, Rodin, L'Amant Double

Décidément ce mois de mai ne nous laisse aucun répit. Après Les Gardiens de la Galaxie 2, Alien Covenant et King Arthur, Hollywood nous envoie ce mercredi sa toute dernière grosse production : le cinquième épisode des aventures de Jack Sparrow. Appelé La Vengeance de Salazar, ce nouveau Disney nous proposera de partir à la recherche du Trident de Poséidon. Le casting évolue un petit peu avec l'arrivée de Javier Bardem en Salazar, Kaya Scodelario (Labyrinthe) et Brenton Thwaites, une tête à claques. Ces deux derniers remplaceront, dans l'esprit, le couple Keira Knightley / Orlando Bloom, bien que ces deux personnages soient de retour dans la saga dans un plus petit rôle.

C'est LE rendez-vous ciné le plus important de l'année ... pour Johnny Deep qui espère un gros succès afin de se refaire une santé financière. Notez que le film a été réalisé par un duo norvégien de réalisateurs ayant notamment travaillé sur Marco Polo, la série de Netflix.

Pourquoi y aller? Pour ses requins morts-vivants et aider Johnny Deep dans sa quête de rédemption.

Après avoir crevé l'écran dans Jeune et Jolie, Marine Vacht revient dans le nouveau film de François Ozon. Elle y retrouve Jérémie Renier qu'il ne faut pas confondre avec Jeremy Renner, vachement plus charismatique et doué au tir à l'arc. Dans ce film, Vacht incarne une charmante demoiselle qui tombe amoureuse de son psy. Après s'être installé avec lui, elle découvre qu'il cache bien des secrets. Tant de mystère ! 

Petite anecdote, la première photo promotionnelle du film avait marqué les esprits. On y voyait ses deux acteurs nus, face à face. 

Pourquoi y aller? Pour Marine Vacht et pour ne pas laisser un mystère sans réponse.

Père de Rthor et Rloki, Rodin est aussi un sculpteur français bigrement célèbre, notamment pour Le Penseur. Dans ce biopic de Jacque Doillon, c'est le monument Vincent Lindon qui l'incarne. On y suit la vie de l'artiste à partir de sa rencontre avec Camille Claudel (Izia Higelin), jeune assistante qui devient sa maîtresse. Présenté à Cannes, le film a un très bon accueil de la presse.

Pourquoi y aller? Pour aider le cinéma français, "tué" par les "méchants" de chez Netflix.

Portrait de Kere
Kere

« Je respire une fois sur deux, j’ai fait du sport. » Rédacteur en chef

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire