Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 19h

Banana Fish : L'animé surprise de ce second semestre 2018 ?

Alors que la saison 3 de L'Attaque des Titans débute ce dimanche au Japon (le même jour sur Wakanim en France) et risque une fois encore d'éclipser le reste des productions nippones, une nouveauté prometteuse du studio MAPPA (Last Hero Inuyashiki) mériterait tout autant qu'on s'intéresse à elle.

Intitulé Banana Fish, cet anime est une adaptation du manga acclamé signé Akimi Yoshida, publié entre mai 1985 et avril 1994.

L'anime nous dépeint un New-York des années 80 dans lequel Ash Lynx, un jeune chef de gang, tente d'élucider le mystère autour de deux mots -Banana Fish- qu'un homme à l'agonie lui a murmuré avant de mourir. Néanmoins, les échos du passé, la corruption, les guerres d'ego entre bandes, les dangers des milieux mafieux et leur menace constante vont mettre à mal sa quête de vérité.

Après quelques épisodes, l'anime convainc par son style graphique, son dosage maîtrisé d'action et de violence, ses révélations efficaces, la complexité des personnages et le relationnel tendu, occulte et ambigu entre eux... Ash Lynx est un personnage touchant et attachant, bien qu'émotionnellement instable, impulsif et torturé par ses démons du passé. Sa rencontre avec Eiji Okumura et l'évolution de leur relation laisse entrevoir une facette plus sensible (voire sentimentale) d'Ash, qui pourrait apporter davantage d'émotion à l'anime. Enfin, les thématiques traitées (ou pour l'instant simplement effleurées) s'avèrent diverses, originales et touchantes... L'homosexualité y trouve par exemple sa place !

Diffusé en France sur Prime Video (le service d'Amazon), Banana Fish vaut clairement le détour. Les 24 épisodes devraient sans nul doute vous accompagner tout l'été et pour le reste de l'année 2018... on en est persuadé !

Portrait de Kunaiman
Kunaiman

Sériephile maladif et cinéphile exigeant | Apprenti rédacteur allergique aux spoilers

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire