Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 19h

Ôtez-moi d'un doute, Jeannette : les sorties ciné de la semaine

Voici les principales sorties ciné du 6 septembre :

Premier film réunissant à l’écran les deux acteurs belges François Damiens et Cécile de France, Otez-moi D'un Doute raconte l’histoire d’Erwan, inébranlable démineur breton, qui perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire.

Outre François Damiens et Cécile de France, on retrouve au casting du film de Carine Tardieu, André Wilms et Guy Marchand.

Que peut-on en attendre ? Porté par un excellent casting, le film souvent très drôle se montre parfois touchant, lorsqu’il aborde les sujets de la filiation et de la paternité.
Voir la bande-annonce du film.

Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l'envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.

Vous l’aurez compris, Barbara n’est pas un biopic sur la chanteuse, mais plutôt un hommage assez original. Derrière la caméra, Mathieu Amalric (La Chambre Bleue, Tournée) et au casting, Jeanne Balibar, Aurore Clément et Mathieu Amalric.

Que peut-on en attendre ? Barbara, avec son dispositif de film dans le film, semble être un film envoûtant tout droit sortie d’un rêve. Il a d’ailleurs reçu un prix créer pour l’occasion, le Prix de la poésie du cinéma au dernier Festival de Cannes.
Voir la bande-annonce du film.

Adapté d’un manga écrit par Fumiyo Kôno, Dans un recoin de ce monde raconte l’histoire de la jeune Suzu. A l'occasion de son mariage, elle quitte Hiroshima en 1944 pour vivre dans la famille de son mari à Kure, un port militaire. La guerre rend le quotidien de plus en plus difficile. Malgré cela, la jeune femme cultive la joie et l'art de vivre. Mais en 1945, un bombardement va éprouver son courage.

Premier film du réalisateur Sunao Katabuchi à sortir dans les salles françaises, Dans un recoin de ce monde a reçu le prix du jury au festival du film d’animation d’Annecy.

Que peut-on en attendre ? Les films d’animation japonais se sont faits rares cette année au cinéma. Dans un recoin de ce monde semble être celui qu’il faut absolument aller voir au vu des critiques dithyrambiques qui lui sont adressées (98% sur Rotten Tomatoes, 8.1/10 sur IMdB et 73 sur Metacritic).
Voir la bande-annonce du film.

Inspiré de l’œuvre de Charles Péguy, ce nouveau projet totalement barré de Bruno Dumont, Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc est une comédie musicale mélangeant rock, rap et électro pop sur l’enfance de Jeanne d’Arc.
Domrémy, 1425. Jeannette n’est pas encore Jeanne d’Arc, mais à 8 ans elle veut déjà bouter les anglais hors du royaume de France.

Au casting, comme souvent dans les films de Bruno Dumont, ce sont des acteurs amateurs qui interprètent la plupart des rôles. Ici, on retrouve Lise Leplat Prudhomme, Jeanne Voisin et Lucile Gauthier qui ont interprété les chansons du film directement sur le tournage. Cela veut dire que ce qu’on entend dans le film est bien ce qui a était tourné le jour j et non du playback comme dans la plupart des comédies musicales.

Que peut-on en attendre ? Jeannette, l'enfance de Jeanne d'Arc est un ovni total, qui jouit d’une liberté rare dans le cinéma français actuel. Bruno Dumont ne s’interdit rien et n’a pas peur du ridicule (peuvent en témoigner les scènes où Jeannette fait du headbanging ou lorsque que son oncle fait de la tecktonik). Vous êtes prévenus : soit vous allez être émerveillés devant la folie totale des musiques et des chorégraphies du film, soit vous allez être totalement imperméables à cette proposition et trouver le temps très long.
Voir la bande-annonce du film.

À venir la semaine prochaine : Mother! de Darren Aronofsky, Barry Seal : American Traffic de Doug Liman, Le Redoutable de Michel Hazanavicius et Good Time de Ben et Joshua Safdie.

Portrait de MattRockatansky
MattRockatansky

"For as long as I can remember I always wanted to be a gangster." Rédacteur ciné/série

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire