Prochain live
  • Prochain live : chaque mardi à 19h

Kingsman : Le Cercle d'or, Detroit, LEGO Ninjago... les sorties ciné de la semaine

Voici les principales sorties ciné du 11 octobre :

Deux ans après la bonne surprise Kingsman adapté du comics de Mark Millar, Matthew Vaughn (qui a aussi signé l’adaptation de Kick Ass du même auteur) rempile pour la suite Kingsman : Le Cercle d'or.

KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.
Au casting on retrouve Taron Egerton, Colin Firth, Mark Strong et du beau monde parmi les nouveaux venus, Julianne Moore, Halle Berry, Channing Tatum, Pedro Pascal et Jeff Bridges.

Que peut-on en attendre ? Passé l’agréable surprise du premier, que pouvait-on attendre de cette suite ? Plus d’action et un casting encore plus fou ? C’est en tout cas ce qu’a mis en œuvre la Fox mais Kingsman : Le Cercle d'or n’a pas convaincu la presse américaine (50% sur Rotten Tomatoes contre 74% pour le premier) et assez moyennement le public (le film fait moins bien au box-office que le précédent sur la même durée).
Voir notre article sur le film et la bande-annonce.

Été 1967. Les États-Unis connaissent une vague d’émeutes sans précédent. La guerre du Vietnam, vécue comme une intervention néocoloniale, et la ségrégation raciale nourrissent la contestation. À Detroit, alors que le climat est insurrectionnel depuis deux jours, des coups de feu sont entendus en pleine nuit à proximité d’une base de la garde nationale. Les forces de l’ordre encerclent l’Algiers Motel d’où semblent provenir les détonations. Bafouant toute procédure, les policiers soumettent une poignée de clients de l’hôtel à un interrogatoire sadique pour extorquer leurs aveux. Le bilan sera très lourd : trois hommes, non armés, seront abattus à bout portant, et plusieurs autres blessés…

Après deux films se déroulant au Moyen-Orient (Démineurs et Zero Dark Thirty), Kathryn Bigelow revient aux États-Unis, mais continue de s’intéresser à des événements historiques de l’Amérique moderne avec Detroit. Au casting John Boyega, Will Poulter, Anthony Mackie, Hannah Murray et Jack Reynor.

Que peut-on en attendre ? Porté par une réalisatrice oscarisée et deux jeunes acteurs très prometteurs, le film se déroulant en 1967 semble être encore très pertinent aujourd’hui et pourrait bien se retrouver aux Oscars. Mais malgré d’excellentes critiques (83% sur Rotten Tomatoes) le film n’a pas attiré les foules dans les salles, seulement 16 millions de dollars récoltés alors que le film est sorti fin juillet, un sujet malheureusement encore très sensible en cause ?
Voir notre article sur le film et la bande-annonce.

Troisième film de la franchise LEGO après La Grande Aventure Lego et Lego Batman, LEGO Ninjago raconte l’histoire de Lloyd, alias le Ninja Vert, et de ses amis maîtres-bâtisseurs Lego et combattants infiltrés qui se mobilisent pour défendre la ville de Ninjago City. Avec à leur tête le maître kung-fu Wu, aussi sage que blagueur, ils doivent affronter l'abominable Garmadon… qui se trouve aussi être le père de Lloyd ! Mais il leur faudra d'abord surmonter leur ego et apprendre à unir leurs forces pour se révéler de redoutables guerriers. C'est à ce seul prix que notre bande de ninjas modernes, redoutables et insoumis, pourront remporter la bataille…

Au casting vocal, Dave Franco, Jackie Chan, Justin Theroux, Olivia Munn, Michael Peña et Kumail Nanjiani.

Que peut-on en attendre ? Avec les succès plus qu’honorables de La Grande Aventure Lego (presque 500 millions de dollars au box-office) et Lego Batman (300 millions de dollars) LEGO Ninjago fait pâle figure avec seulement 60 millions de dollars récoltés, à croire que l’hyperactivité de ces films a déjà fatigué le public. Mais comme on le sait tous le succès de ce genre de film ne se mesure pas seulement dans les salles obscures.
Voir notre article sur le film et la bande-annonce.

Sous la pression de sa patronne, un producteur de musique à la dérive décide de monter un groupe constitué d'un rabbin, un curé et un imam afin de leur faire chanter le vivre-ensemble. Mais les religieux qu’il recrute sont loin d’être des saints…

Le pitch de Coexister, nouvelle comédie de Fabrice Eboué (Case départ, Le Crocodile du Botswanga) est inspiré par un clip des prêtres chanteurs. Au casting dans le rôle du curé Guillaume De Tonquédec, de l’imam Ramzy Bedia et du rabbin Jonathan Cohen.

Que peut-on en attendre ? Même si ce sujet a déjà fait la cible de nombreuses parodies, notamment avec le Palmashow, Coexister attise la curiosité grâce à son casting.
Voir la bande-annonce du film.

À venir la semaine prochaine : Knock de Lorraine Levy, The Square de Ruben Östlund, Les Nouvelles Aventures de Cendrillon de Lionel Steketee et Le Monde secret des Emojis de Tony Leondis.

Portrait de MattRockatansky
MattRockatansky

"For as long as I can remember I always wanted to be a gangster." Rédacteur ciné/série

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire